Top 10 des albums electro - 🎧Monkey Place Music🎧

Top 10 des albums electro

Top 10 des albums electro
Top 10 des albums electro
5 (100%) 2 votes

La fin de l’année approche, voici une sélection qui donnera du swing à vos soirées festives. Nous avons donc choisi 10 albums de musique electronique, edm, house, posée ou pop, qui nous ont marqué pour que vous puissiez les découvrir ou pourquoi pas en faire cadeau pour noël. Evidemment ce choix est purement subjectif mais nous avons essayé néanmoins de garder les oeuvres musicales qui ont vraiment marqué le genre electro.

Voici donc le Top 10 des albums electro de tous les temps

10.Daft Punk – Homework (1997)

daft punk homework

Comment parler d’electro sans citer Daft Punk. En dehors de leurs clips décalés et de leur look robotique qui en a fait leur réputation, c’est d’abord par leur musique qu’ils se sont fait connaitre. Homework est l’album de tous les hits : Around the world, Burnin’, Da Funk… enregistré dans leur studio “Daft house” a Paris, l’opus a connu un succès critique et populaire qui a propulsé la France à l’international dans le monde de l’electronique.

9.Juan Atkins – 20 years Metroplex (2005)

juan atkins metroplex

Juan Atkins, ce n’est ni plus ni moins qu’un des tous premiers fondateurs de la musique electro. Nous vous l’avions présenté déjà autour d’un article hommage, que dire à part que cet album est une bombe regroupant la plupart de ses oeuvres notoires. Ses premiers titres sortent dans les années 80 alors que vous découvriez à peine le synthé, toujours avant-gardiste, jamais redondant, ses titres sont souvent chantés et inspirés de la new-wave et augurent des fondements même de ce genre musical.

8.Jean michel Jarre – Oxygene (1976)

jean michel jarre oxygene

N’ayons pas peur de le dire, avec  l’album oxygene, les français découvrent les possibilités données par la technologie pour produire de véritables mélodies. Envoutant, planant voire même trippant, l’album a cartonné dans le monde entier en se vendant à plus de 18 millions d’exemplaires, soit un des opus du style electro qui s’est le plus vendu dans l’histoire de la musique ! Peut être sa proximité avec certains groupes faisant des OST de cinéma (Tangerine Dreams) ont rendu ses sonorités accessibles. En tout cas cet album fut accompagné de concerts d’anthologie et spectaculaires dominé par la technologie qui aidèrent à diffuser le genre, respect à lui !

7.Vangelis – Blade runner (1982)

vangelis blade runner

Vangelis ne serait rien sans Blade Runner, mais Blade Runner ne serait rien sans Vangelis ! Prenez juste un des meilleurs films de tous les temps, une musique ambient qui domine les scènes les plus poignantes et vous obtenez un des albums les plus marquant de la musique électronique. Une identité si puissante qu’elle confère au film une atmosphère énigmatique, un sentiment de profondeur et du voyage. Ah oui, et l’intro de ce long-métrage est exeptionnelle et vous plonge directement dans l’univers de Vangelis.

6.Kraftwerk – Trans Europe Express (1977)

kraftwerk

Ne vous fiez pas à l’année de parution, c’est déjà le sixième album de ce groupe allemand mythique. Mais celui-ci est sans doute le plus marquant de cette longue série par son avant-gardisme. Kraftwerk est rentré dans l’histoire, alors cet opus est une bonne excuse pour le découvrir.

5.Massive Attack – Blue lines

massive attack album blue lines

Pilier du style “trip hop”, Massive Attack a créé un genre a lui tout seul en mélangeant hip hop, dub, reggae et soul que l’on appellera “Bristol Sound”. L’album est donc un des plus marquant dans le domaine de la musique en général, sans doute par le hit “Unfinished Sympathy” et la voix incroyable de sa chanteuse qui justifie à lui seul ce classement.

4.Fatboy Slim – You’ve come a long way, baby (1998)

album fat boy slim

Deuxième album du groupe, c’est néanmoins celui qui les aura fait connaitre du grand public, notamment grâce à la mascotte de l’album. Il contient de nombreux titres marquant dont l’inoubliable “Right here, right now” et “Praise you” qui confèrent à la formation, un succès mondial.

3.The chemical brothers – Dig your own hole (1997)

chemical brothers dig your own hole album

Alors que la plupart des titres electro-dance de l’époque se limitent à du boomer et des bip-bips, the chemical brothers procure un sentiment d’accomplissement artistique. Toujours expérimentale, leur musique perturbe par son audace. A certains titres on peut même lâcher un “mais wtf ?”, et cet album de ne fait pas exception en mélangeant TOUS les styles ! Il est représentatif de tout ce qui fait l’essence même de ce groupe. Ses titres seront d’ailleurs aisément repris dans des films, séries, émissions TV, à découvrir absolument !

2.Moby – Play (1999)

moby play

Qui n’a jamais entendu un morceau de Moby franchement ? Reconnaissable entre mille, son style dénote en pleine expansion de la Drum’n’Bass, en prenant un virage soul/musique de la Louisiane et gospel. La poésie et la mélancolie de ses oeuvres sont si puissantes qu’elle font aimer le genre même à ceux qui en étaient allergiques, on ne peut en effet pas rester insensibles à un “Naturel Blues” ou un “Why does my heart feel so bad ?”. Succès mondial avec plus de 10 millions d’unités vendues dans le monde entier, à écouter impérativement avant de mourir !

1.The prodigy – The fat of the land (1997)

the prodigy fat of the land

On arrête tout, si on me demande “c’est quoi l’electro“, je leur sors “The prodigy, fat of the land”. C’est THE album selon nous le plus mémorable du genre. Ne vous fiez pas au look complètement improbable de la formation, et de son chanteur complètement timbré, musicalement le groupe est artistiquement très avancé sur son époque. On peut prendre les morceaux un par un, ce ne sont que des hits (Narayan, Smack my bitch up, Diesel power…), un tempo entrainant, puissant, marqué, avant-gardiste. The prodigy a la particularité de mélanger allègrement le chant à ses morceaux et des styles musicaux empruntant au hard rock, si bien que les organisateurs de festival ne savaient pas trop comment les “caser” :). Point qui fait toute la différence : l’album ne vieillit pas, et presque 20 ans après il s’écoute toujours d’une traite, c’est la particularité des chefs-d’oeuvre. Il y a eu un avant et un après dans l’electro avec cet album.

 

Mentions Spéciales : Laurent Garnier, Underworld, The avalanches, Pills, Björk, Paul Oakenfold, Justice, Skrillex, Avicii… qui auraient mérité leur place dans ce top 10.top 10 albums electro

 

 

 

 

Articles de musique électro qui pourraient vous interesser