Robert Miles, RIP Children - 🎧Monkey Place Music🎧

Robert Miles, RIP Children

Robert Miles, RIP Children
Robert Miles, RIP Children
5 (100%) 1 vote

ROBERT MILES CHILDREN

ROBERT MILES, père du titre internationalement connu “Children”, nous a quitté dans la nuit de mardi à mercredi à la suite d’une longue lutte contre un cancer… Il c’est éteint là sur l’île où la fête ne s’arrête jamais, l’île ou=ù la musique électronique est maitre des lieux : l’île d’Ibiza.

Faisons un flashback dans les années 90 et sur l’ensemble de sa carrière.

Robert Miles, de petit DJ à grand producteur

Ce grand bonhomme de la musique à vu le jour en Novembre 1969, à Frioul en Italie. Au fin des années 80, il commence sa carrière dans les clubs milanais et turinois, où petit à petit il s’impose comme une référence. En 1994, il acquit son premier studio d’enregistrement et signe ses premiers Maxi sous le nom de Roberto Milani.

C’est quand 1995, qu’il prend son nom de scène définitif de Robert Miles, et c’est cette année là qu’il signe son plus gros tube et qu’il crée son propre courant musicale appelé “Dream Trance” : entre nous genre vraiment spécial et typique de cette décennie là, à l’heure actuelle nous ne retrouvons plus beaucoup de trace de ce genre musical.

Roberto Milani devient Robert Miles et “Children”

 


C’est vraiment le titre “Children” qui le fait connaître et qui lance le genre Dream Trance. On raconte si et là, que le tube fût produit en une seule nuit et inspiré de photo d’enfant victime de guerre que son père lui aurait montré. Children rencontra un énorme succès commerciale faut pas se le cacher, vendu a plus de 5 millions d’exemplaire dans le monde (600 000 rien qu’en France; t’imagine à l’époque, il n’y avait pas Apple Music, Spotify ou Deezer pour écouter sa musique pénard dans le bus; c’est juste énorme pour l’époque), certifié par la même occasion disque de platine en France (Alors pas disque de platine de maintenant les amis hein qu’on se le dise, à l’époque pour disque de platine en France il fallait vendre plus de 500 000 singles, c’est pas comme maintenant ou passé les 150 000 singles vendu on se voit décerner cette récompense… Autant vous dire qu’à l’époque un Jul ou un Maître Gims aurait touché peanuts en récompense et ça n’aurait pas été plus mal). Enfin l’année suivant le titre reste numéro 1 pendant 11 semaines au Top 50.

Mais à part le simple fait d’avoir créé un tube planétaire, il créa un genre à part, un son à part, une mouvance musicale qui dura certe que 3 années à peu près mais qui embarqua pas mal de beau monde à l’époque, comme: Maurizio “Mephisto” d’Ambrosio, Zhi-Vago, Dj Dado, Gigi d’Agostino… Tombé légèrement dans l’oublis les années qui suivire, on réentend quelques sonorité dans les projet musicales de Eiffel 65 et surtout dans leurs tube Blue (Da Ba Dee).

Pour la suite de sa carrière, Robert Miles se fait relativement discret pour la simple est bonne raison qu’il change de style de production pour passé à des track plus trip-hop, Nu-Jazz… Mais son album Organik sorti en 2001, est une vrai renaissance pour l’artiste qui revient sur le devant de la scène grâce à ce dernier opus.. 2004, sort l’album Miles Gurtu en coopération avec l’artiste indien Trilok Gurtu, qui est un mélange de d’électro et de jazz… il sortit un dernier album en 2011 qui selon moi n’est vraiment pas marquant dans sa carrière et qui ne vos pas forcément le détour mais qui se laisse gentiment écouter.

On arrive maintenant à la fin de sa vie, et se foutu cancer, qui enlève tant de personne chaque année, cette fois ci,ce fût lui mais gardons en tête sa magnifique carrière et ses tubes les plus mythiques.

 


On ne peut que saluer ce grand homme, ce grand DJ, ce passionné de musique qui à su se renouveler pour faire évoluer son art et sa musique, le père d’un sous genre musicale qui fit fureur dans les année 90, un type qui à enflammer les dance floors pendant de longues années et qui récemment continue de le faire grâce aux remixs des plus grand DJ’s de son titre le plus mythique: “CHILDREN”

Les 4 meilleurs remixs des titres de Robert Miles

  • 1 – Robert Miles – Children (Dream Version, Robert Miles Remix)
  • 2-Jack Holyday & Mike Candys – Children
  • 3 – 4 Clubbers – Children
  • 4 -Robert Miles – Children (Paul Oakenfold Remix)

Retrouvez l’univers de cet artiste ici :

-Sur sa page officielle: Robert miles

Enregistrer

Enregistrer

Articles de musique électro qui pourraient vous interesser