Electro History #3 : Kraftwerk, papy fait de la résistance ! - 🎧Monkey Place Music🎧

Electro History #3 : Kraftwerk, papy fait de la résistance !

Electro History #3 : Kraftwerk, papy fait de la résistance !
Electro History #3 : Kraftwerk, papy fait de la résistance !
5 (100%) 2 votes

kraftwerk-electro-history3

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui nous allons vous présenter un groupe qui refait parler de lui en ce moment : Kraftwerk !

Pourquoi celà apparaît dans la rubrique “electro history” ? Parce que Kraftwerk est à la musique électro ce que Elvis fut au rock, ce qu’Assassins fut au rap, ce que Musashi fut au sabre, bref… des monuments ! Comme souvent, c’est en Allemagne que ça se passe et en pleine période rock post-yéyé le son futuriste de Kraftwerk débarque sur les ondes et surprend tout le monde.

L’histoire débute en 1970, année de formation du groupe par Florian Schneider-Esleben et Ralf Hütter. Ce sont des musiciens plutôt de formation dite “classique” (piano, violon…) mais ils sont passionnés de tout ce qui est sonorités expérimentales . Ils aboutissent de leur démarche en sortant 3 albums qui déroutent les oreilles de l’époque : Krawterk 1 et 2 et Ralf und Florian entre 1971 et 1973. Tant et si bien que le tout sera plutôt snobé par le grand public qui ne jure que par l’émergence rock/hard rock à l’époque.

Pour se donner un nouvel essor, le groupe récupère 2 nouveaux musiciens : Karl bartos et Wolfgang Flür qui seront mis aux percussions. Ils centralisent leur philosophie autour du monde industriel et reconstituent cette atmosphère dans leur son. C’est dans cet optique qu’ils sortiront l’album de leur consécration : Autobahn en 1974. Cet opus fera un carton partout dans le monde. Ils continueront sur leur lancée en alignant les tubes comme The Robots, Radioactivity ou Trans-Europe Express.

Leur influence est tellement énorme dans le monde de la musique électro qui se développe, qu’ils seront les artistes les plus samplés après un certain James Brown. Le second coup de boost arrivera 3 ans plus tard avec leur album “Computer world” qui les placera définitivement comme des génies du genre electro.

Ils espaceront ensuite leurs sorties : Electric café en 1986 et une compilation en 1991 puis ce sera le calme plat jusque dans les années 2000. Ils remettent le pied à l’étrier en 2003 en sortant l’album “Tour de France soundtracks” avant de ce lancer dans une tournée mondiale jusqu’en 2009. Un album est en préparation et devrait sortir en 2015.

Si le groupe refait parler de lui aujourd’hui, c’est surtout parce qu’ils ont engagé une série de huit concerts à Paris il y a quelques jours. Kraftwerk s’est ainsi produit dans l’auditorium tout neuf de la fondation Louis Vuitton. Figés derrière leur pupitre comme ils l’ont toujours fait dans des fringues piqués au staff du film “Tron l’héritage” , ils ont comblé la salle remplie de fans d’électro.

Le spectacle était jonché de technologies, lunettes 3d et tout le toutim… histoire de faire que des heureux parmi les 1000 personnes présentes. Si vous voulez découvrir ce spectacle, vous avez jusqu’au 14 novembre ! (Sinon il faudra patienter l’année prochaine et vous rendre en Allemagne)

Pour plus d’infos sur ce groupe :

-Site officiel : kraftwerk