Electro Archives - 🎧Monkey Place Music🎧
DEEP FUNK – Ynesys – Le tube de l’été en discothèque 2018 ?

DEEP FUNK – Ynesys – Le tube de l’été en discothèque 2018 ?

DEEP FUNK – Ynesys – Le tube de l’été en discothèque 2018 ?5 (100%) 3 votes Deep Funk, des guitares, du groove, et des voix entrainantes Un morceau que je vous conseille d’écouter en même temps que vous lisez cet article, avec ensuite 2 approches de remix différents, selon si vous êtes DJ vous opterez pour la version de Marc, sinon ma préférée est celle de Zetyd, mais je vous laisse seuls juges, et je vous encourage a partager les differentes versions sur les réseaux sociaux pour voter et faire connaître ce morceau 😉     Nous avons receuilli la genèse de ce projet auprès de Marc Baron alias “Baron Massilia” et de Johann Alias  “Zetyd”.   Interview de  Marc Baron a l’origine de la composition du morceau   « Deep Funk » est né d’une inspiration naturelle entre plusieurs artistes, il y a 3 ans. J’étais alors à New-York pour produire des titres. Enregistrement studio a Penthouse studio à New-York, la base d’un melting pot artistique Tout a débuté  dans le studio dans lequel j’avais l’habitude de travailler (« The Penthouse Studio » à Time Square, anciennement « Terminus Recording Studios »), j’étais accompagné d’artistes locaux avec lesquels j’aime beaucoup partager ce genre d’osmose artistique, à savoir Jerid Nowell, Trevor S. Mortsea, Emmanuel Acosta, Colby Kline, Dunny Gillianette Saca et J-Roth. Tout s’est alors déroulé avec un naturel déconcertant, comme si tout le monde était simplement là pour décharger son envie irrépressible de créer. J’étais alors aux machines avec le producteur de Terminus J-Roth, et on a commencé à boucler une grosse caisse à 120 BPM, sur laquelle Trevor s’est empressé de déposer différentes lignes...
Top 10 des boites de nuit sur Paris

Top 10 des boites de nuit sur Paris

Top 10 des boites de nuit sur Paris5 (100%) 2 votes Paris est un lieu emblématique pour faire la fête, et la capitale détient aussi parmi les meilleures boites de nuits de France très logiquement. Si vous êtes de Paname ou bien de passage là-bas, voici le Top 10 des lieux et clubs incontournables pour se tortiller. Un classement qui a été fait selon les goût de votre blog de musique electro Monkey Place Music 😉 10.Le Showcase Le Showcase est une valeur montante du clubbing sur la Capitale. Cet endroit atypique est situé sous le pont Alexandre 3, on y sert des cocktails mais surtout de l’electro dans un décor de salle voûtée en pierres apparente qui lui confère le plus bel effet. Le Club est victime de son succès, il y a parfois beaucoup de monde alors tentez le coup les jours les plus calmes pour la découverte qui mérite le coup d’oeil. En terme de DJ’s, le Showcase n’a plus rien à prouver car des stars comme Steve Aoki y ont déjà mixé. Site internet : http://www.showcase.fr/ 9.Le Social Club Situé dans les anciens locaux des imprimeries Eiffel, le Social Club organise des soirées atypique avec une programmation exigeante. Cette boîte a l’avantage de se situer en plein coeur de Paris sur rue Montmartre. L’architecture mêlant tradition et modernité avec les éléments design de l’artiste ETZY en font un lieu à connaître pour tout Parisien fêtard qui se respecte. Site internet : http://www.parissocialclub.com/ 8.La Machine (Moulin Rouge) A t’on besoin de présenter la Machine dont le lieu est marqué d’histoire. Le Moulin Rouge accueille donc la...
L’album Mayday de Boys Noize

L’album Mayday de Boys Noize

L’album Mayday de Boys Noize5 (100%) 1 vote Boys Noize revient avec son quatrième album solo, Mayday, son disque certainement le plus varié à ce jour et le mieux ancré dans son époque. L’énergie contagieuse des beats rencontre la dynamique du punk et le son brut de la techno d’aujourd’hui ou des raves de jadis. Mayday est un voyage sonore bien de son temps, sans anachronisme ni nostalgie dans lequel se retrouvent embarqués des talents aussi divers que Spank Rock, Hudson Mohawke, Benga, Remy Banks, Poliça et bien d’autres invités surprises. Le disque sera suivi d’une tournée mondiale dévoilant un nouveau show qui sera inauguré au Sonar Festival de Barcelone. Avant cela, Boys Noize débute sa tournée mondiale par Paris avec un concert le 25/05 à la Gaîté Lyrique. Après Overthrow, Euphoria (featuring Remy Banks), Starchild (featuring Channy Leaneagh de Poliça), le nouvel extrait de l’album Mayday s’appelle Birthday. On y trouve la présence d’Hudson Mohawke et de Spank Rock ! Alex Ridha, plus connu sous le nom de Boys Noize, a débuté sa carrière de DJ à l’âge de quinze ans, amenant rapidement ses obsessions d’ado pour la house et la techno à un niveau professionnel. Le magazine Rolling Stone l’a depuis placé dans le cercle très fermé des dix meilleurs DJ’s du monde, et Beatport l’a choisi comme meilleur performeur de musique électronique trois ans de suite. On a pu le voir mettre le feu aux plus grandes scènes du monde, comme Coachella à trois reprises, ou Lollapalooza et cela dans tous les pays et continents, du Berghain à Berlin, au Fuji Rock au Japon, en passant...
FINALLY by Jay Style

FINALLY by Jay Style

FINALLY by Jay Style5 (100%) 1 vote Jay Style… Qui ne connaît pas cet artiste? Et bien je dirais pas grand monde en-fait, parce qu’il est sûrement un des Djs les plus connus dans l’hexagone. D’origine suisse, il est 3 fois champion de France des Djs, mais c’est pas tout ! Il est également ambassadeur officiel de la team Pioneer et Sennheiser. Et pour les auditeurs de NRJ (1ère Radio de France), vous devez également le connaître grâce à l’émission NRJ Extravadance, avec un record d’écoute a plus de 800 000 auditeurs ! Du jamais vu de mémoire de notre  blog d’electro ! Jay Style c’est également un US Tour en 2009, deux STARFLOOR en 2010 et 2011 réunissant 17 000 personnes à Bercy, puis évidemment DJ Officiel des NRJ MUSIC TOUR! Puis surtout des tournées européennes de 120 dates par an quand il n’est pas en premières parties de Akon, Will I Am, Snoop Dogg, Maroon 5 et plus récemment David Guetta Mais nous ne sommes pas là pour parler de sa carrière d’artiste mais bien de son dernier titre: FINALLY! Ce titre sortie le Vendredi 13 Mai en featuring avec Cozi Coti (Baby When The Light) et Tara Mc Donald (Delirious), que je ne vais pas vous présenter, car elles sont plus que reconnus dans le monde. Très pop, dans l’air du temps, Jay Style nous sert un track frais pour l’été qui pourra accompagner vos mojitos au bord de la piscine avec vos amis! Les voix des deux demoiselles se pose parfaitement sur la rythmique du track, la ligne piano classique nous pose un univers rêveur...
Silver, le nouveau lingot de Fakear.

Silver, le nouveau lingot de Fakear.

Silver, le nouveau lingot de Fakear.5 (100%) 2 votes Fakear nous gratifie d’un nouveau petit bijoux “Silver” sorti le 19 février et en écoute sur toutes les bonnes plateformes musicales. L’électroworld artiste s’attache ici les services de Rea Morris qui pose sa voix en featuring sur un mix envoûtant comme toujours, aux sonorités asiatiques. Planant, efficace, intelligent single est étincelant comme l’Argent. On y trouve une nouvelle ligne mélodique, une inspiration qui diffère de “Lune rousse” ou de l’album “Morning in Japan” même si les sonorités asiatiques son encore présentes. On en a déjà l’eau à la bouche et on attend avec impatience la suite et la sortie programmée du nouvel album puisque c’est tout ce que l’on aime dans l’électro. On a adoré ce lingot précieux et au cours actuel de l’Argent on est prêt à payer un bon 18/20. Fakear est annoncé un peu partout en France, en Belgique et au Field Day Festival de Londres le 11 juillet 2016. Réservez vos billets d’avion maintenant. A retrouver sur Itunes, Deezer et sur le site de l’artiste...
[Critique] Jean-Michel Jarre : The Time Machine

[Critique] Jean-Michel Jarre : The Time Machine

[Critique] Jean-Michel Jarre : The Time Machine5 (100%) 1 vote Il est de retour ! Le Jean-Michel Jarre nouveau est arrivé depuis quelques semaines maintenant et nous propose un opus collaboratif – ELECTRONICA 1 : The Time Machine (sortie le 16 octobre 2015). Nouveau certes, mais quoi de neuf ? Le vieux briscard de la musique synthé c’est entouré de quelques-unes des meilleures signatures de la nouvelle scène électro (Armin van Buuren, Fuck Buttons,Gesaffelstein ), de valeurs sûres (Moby, Air, M83, 3D). D’encore fringants dinosaures, icônes de la musique synthétique (Tangerine Dream) ou du Rock (Pete Townshend, Vince Clarke) côtoient Monsieur John Carpenter et Lang Lang, le pianiste classique virtuose chinois. De ce panachage d’origines, d’approches musicales, de générations ressort un album forcément intéressant aux sonorités forcément diverses compte-tenu du brassage de Guests. Un album tout public où chacun y trouvera son compte. Les plus jeunes découvriront les sonorités des synthés de leurs parents (ARP 2500 et 2600 notamment) sur la première piste (The Time Machine, les basses sur Automatic part.2 où les nappes de chœurs sur le début de Stardust). Les plus âgés seront sûrement surpris de la puissance et de la musicalité des petits jeunes (le Conquistador de Gesaffelstein ou le Stardust de Van Buuren). Enfin, ne ratez pas le Continuous Mix – une dernière plage de 70 minutes (oui, Madame !) sur laquelle on retrouve toutes les signatures des participants. L’intéressant dans ce concept c’est de repérer la signature musicale de chaque musicien et franchement c’est bluffant. Alors, même s’il est dans l’air du temps de faire du neuf avec du vieux, même si cet album...