La Mémoire de mon grenier #2 : Nirvana - Nevermind - 🎧Monkey Place Music🎧

La Mémoire de mon grenier #2 : Nirvana – Nevermind

La Mémoire de mon grenier #2 : Nirvana – Nevermind
La Mémoire de mon grenier #2 : Nirvana – Nevermind
5 (100%) 1 vote

nirvananevermind1991, Coupe Davis, la France bat les USA 3 set à 1. Kevin Costner remporte l’oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur pour le film: Danse avec les loups. Début et fin de la guerre du golfe. David Guetta apparaît pour la toute première fois à la télévision dans l’émission La Classe. Gainsbourg allias Gainsbarre décède au 5 bis rue de Verneuil à Paris. Freddie Mercury, le suit également cette même année, et laisse apparaître les frères Gallagher avec leur groupe Oasis.

Triste année 1991,me diriez vous hein! Pas totalement quand on prend au final ce second albums du groupe de grunge Nirvana. De quoi? De grunge l’ami, le grunge, un style dérivé du rock, avec quelques notes sorties de la punk hardcore et du heavy metal. Mais quel mélange barbare n’est ce pas? Et bien au final pas du tout car à y voir la notoriété que possède encore Nirvana après avoir sorti seulement trois albums, je me dis que de ce style au savant mélange plait aux jeunes ados comme aux plus vieux qui veulent se souvenir de leur époque rebelle. Car oui toi aussi, papy rappelle-toi des jeans savamment déchirés et de tes potes aux cheveux longs et décolorés… c’est de leur faute !

Smellsnirvana

Nevermind… Album de référence pour toute une génération de musicien(ne)s, de guitaristes, de batteurs, bassistes et autres chanteurs.. qui n’a jamais joué  le grand: « Smell Like Teen Spirit » sur sa guitare électrique branchée à son ampli avec un son plus que dégueulasse pour tenter de refaire Kurt Cobain se déchainant sur sa fameuse Fender Jag-Stang (c’est lui qui l’a dessiné, et qui demanda à Fender de faire tous les réglages avant qu’il ose la montrer enfin en live).

Mais ne l’oublions pas Nevermind, c’est surtout l’album de tous les plus grands succès connu du grand public. Et oui car sur ce même album on y retrouve pas que le Loud/Quiet et Smell Like Teen Spirit.

Mais aussi le fameux et mythique: Come As You Are, dans un style totalement différent des deux premières pistes. On se retrouve plongé dans une ambiance doux-amer, avec une basse inquiétante, Dave Grohl à la batterie nous canarde de riffs puissant et pourtant toujours nuancés. Mais encore une fois, impossible vraiment de comprendre ce qu’a voulu dire Kurt dans son texte. On peut y comprendre tellement de choses.. Histoire d’héroïne, hymne à la tolérance raciale.. Enfin nous ne pourrons jamais vraiment le savoir au final (nldr: futur pub pour Mc do ? 😉 ). Mais on peut dire que c’est une chanson pleine d’ironie et de noirceur.

[column-group]
    [column][/column] [column][/column] [/column-group] 

L’album continue de défiler dans le lecteur, et on tombe par hasard sur le titre Lithium qui lui aussi est bien noir, bien ironique. Cobain nous raconte l’histoire d’un mec paumé, qui se tourne vers la religion. Si on se souvient bien un certain Karl Marx a dit un jour: « La religion est l’opium du peuple », d’où le nom de Lithium pour cette musique.

kurtmkpSixième piste… rien ne va plus! Kurt nous fait rentrer dans la peau d’un violeur.. Il nous raconte à sa façon un fait divers qui se déroula à Tacoma (Etat de Washington, USA) en 1985.. Une jeune fille fût enlevée, séquestrée et violée, mais réussi à s’échapper en faisant croire à son ravisseur qu’elle aimait les supplices qu’il lui faisait subir. Pourquoi prendre le point de vue du violeur alors? C’est malsain, immonde… Oui pris au premier degré et pourtant, Cobain montre son admiration pour la petite fille et son courage. Il dit durant une interview donné aux Inroks ceci: « Polly est une chanson d’amour très personnelle sur le viol. Je devais cela à mon amie. Je devais évacuer le traumatisme. La musique existait avant le texte, et elle était tellement mélodique et accessible que j’ai pensé qu’il lui fallait des mots âpres pour atténuer sa beauté. On a été accusés de promouvoir ce qui lui est arrivé alors que c’était tout le contraire« . Quelques temps après la sortit de Nevermind, deux hommes violent une jeune fille en lui chantant la chanson: Polly. Kurt les qualifia de « gâchis de sperme et d’ovules« .

On finit finalement l’album à la douzième piste sur le mélancolique et pourtant sublime, Something In The Way. On finit sur une histoire qu’a vécue Cobain quelques temps avant ses succès avec le groupe. Selon la légende, Kurt aurait dormi sous un pont près de la rivière Wishkah près d’Aberdeen (Etat de Washington, USA).


Pour moi on fini tout simplement (ce n’est que mon ressenti, mon imagination et mon opinion), sur un titre qui montre simplement la fragilité du personnage de Kurt Cobain (dont on fête les 20 ans de sa mort en ce moment). On y retrouve de la mélancolie, je trouve même qu’on y entend de la tristesse. La guitare mal accordée rend la chose aussi très lourde à l’écoute, très dure.

Nirvanagroupemkp

Nevermind.. Album qui inspira des générations complètes de musiciens. Une subtilité d’écriture et de composition en ont fait un des albums les plus acclamés de tous les temps, réussissant l’exploit de contenir un nombre incroyable de tubes – même si In utero et le live sont des albums presque autant mythiques – . Marquant de manière indélébile le 20ème siècle de son emprunte si particulière à l’oreille. C’est aussi l’album qui fait de Kurt Cobain le porte parole d’une génération incomprise, mal aimée. C’est aussi un groupe dont le chanteur est devenu une véritable icône qui transpire encore la classe absolue 20 ans après ! On attend toujours depuis une aussi grande révolution musicale.

Toi, jeune qui ne connaît pas (ou mal) Nirvana, tu te dois d’en découvrir davantage à leur sujet ou sinon tu auras raté ta vie !


 

Site officiel de Nirvana : Nirvana

Un site de fan très actif : http://www.totalnirvana.fr