Jay Jins se livre pour Nous - 🎧Monkey Place Music🎧

Jay Jins se livre pour Nous

Jay Jins se livre pour Nous
Jay Jins se livre pour Nous
5 (100%) 1 vote

jay

Mister Jay Jins, le jeune Dj/Producteur de Montpellier nous a fait l’honneur et le plaisir de prendre quelques minutes de son temps entres mix et production pour répondre à nos petites questions. Pour ce qui veulent en savoir un peu plus sur Jay, nous vous laissons aller part ICI, pour lire son article.

Salut Jay, peux-tu te présenter à nos lecteurs, pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?


Donc bonjour à tous mon nom c’est JINS, je suis DJ Producteur & Remixeur mais je me suis démarqué par mes nombreux mashups qui sont une forme de nouveaux morceaux crées a partir de plusieurs autres. J’ai été résident dans de nombreuses petites et moyennes web radios avant d’arriver sur Fréquence 3 la première web radio en France et j’ai aussi était résident au Monster Club durant 1 an, d’abord en récurrence sur quelques dates, puis cet été tous les week-ends.

Depuis quand as-tu commencé la musique ? Quel que soit le style ?

J’ai commencé à mixer il y a 4/5 ans, j’ai tout de suite été attiré par le monde de la musique électronique, puis tu te rends vite compte que quand tu arrives en club avec que de l’électro sur tes clefs, c’est juste pas possible, donc je me suis vraiment ouvert à tous les styles et je mixe vraiment de tout, que tu ce soit, du Hip Hop à l’EDM en passant par le reggeaton, la Trance et le R’n’B c’est le taff d’un DJ en club aujourd’hui. Mais niveau production, je reste vraiment musique électronique.

Ta passion pour la prod et le mix t’es venue en même temps que tes débuts ? Sont-elles arrivées en même temps (mix et prod) ?

Alors non, j’ai d’abord commencé à mixer et a apprendre les bases du mix. Sur un contrôleur en premier, puis des platines Cds, mais j’ai commencé la prod il y a seulement 2 ans peut-être un peu monsi, mais que ce soit en mix ou en prod, c’est toujours très dur d’arriver à un haut niveau de performances, et j’essaie de jour en jour d’apprendre, que ce soit seul ou avec les conseils de Dj’s plus expérimentés

Peux tu nous raconter un peu ton parcours de tes débuts au fond de ta chambre jusqu’à maintenant, où tu es passé par des club comme le Monster ?

Alors, je me suis longtemps entraîné dans ma chambre comme tout le monde à ses débuts, je pense qu’il est assez rare de voir un minot qui au bout de 2 jours de mix, prend le contrôle d’un club. Mais j’avais des études assez compliqués à coté du mix qui était ma passion première, puis j’étais surtout mineur avant tout pour pratiquer en club, donc dès ma majorité le Monster a organisé un concours pour la fête de la musique, je me suis immédiatement inscrit, j’ai été retenu et le jour J, j’ai juste partager ce que je savais faire de mieux derrière mes platines, j’ai juste voulu transmettre l’émotion que je ressentais cette joie, cette engouement et puis ça a plus du coup la direction m’a rappelé plusieurs fois jusqu’à me proposer ce poste de résidence cet été !

10526048_340899032728904_6350809120167123265_n

Justement en parlant du Monster, j’ai appris récemment que tu n’y étais plus donc la question est où va t’on pouvoir te retrouver pour te voir derrière des platines ?

Actuellement j’ai énormément de projets en tête, comme celui de me remettre a 200% dans la prod, que j’ai du laisser de côté par manque de temps cet été, et puis j’espère reprendre un peu du service du coté d’Avignon ou j’avais eut la chance de mixer au STAX, ensuite, pour ce qui est plus récent je serais aux platines de l’Absolu le 21 Octobre, et le reste est secret pour le moment !

Rien à voir mais si on suit ta page Fan sur Facebook on peut se rendre compte qu’au final ta plus grande fierté est certainement la partie production. On peut-y voir des screens de vidéos ou des photos prises par des fans ou l’on peut voir/entendre par exemple Mr Quentin Mosimann jouer tes tracks ou tes remixes. Toi, tu le vie comment ca ? Et surtout quelles sont tes relations avec ces grands DJs qui jouent certainement de tes prods ?

Oui c’est clair que c’est un sentiment juste énorme quand tu vois que les grands dj’s, les mecs respectés qui ont fait leur place et qui sont suivis par des milliers de personnes jouent TES sons. Tu te dis putain, c’est lui Mosimann qui joue MON son à Starfloor par exemple à Paris Bercy devant 10 000 personnes retransmis sur Fun Radio, sur W9… Donc comment tu le ressens t’a juste envie de remercier ce mec parce que ça te remplie de bonheur et d’excitation ! Il y a eut aussi les Dj’s From Mars dans leur podcast, Adrien Toma aussi enfin bref, des dj’s qui ont vraiment leur importance ! Je m’entend très bien avec Adrien Toma que j’ai eut l’occasion de voir pour sa tournée Beach Rugby Tour, et Quentin Mosimann est un mec vraiment en or, j’ai eut l’occasion de le voir 2 fois aux platines de l’Absolu à Montpellier, et il est vraiment hyper cool, très sympa vraiment top.

As-tu dans tes cartons de nouveaux tracks qui arrivent? Ou de nouveaux remixes ?

A ça oui ! A l’heure ou je réponds à tes questions j’ai deux tracks fini en stock, je vais surement bosser le mastering en studio et ça promet d’être bien lourd, je vais tester ça en club ! Niveau remix et mashup, ça se fait sur un coup de tête, donc quand j’entendrais un titre qui cartonne vraiment, mais ou j’aimerais apporter ma touche je le ferais !

Aurais-tu pour projet d’envoyer certain de tes tracks à des labels ou tu fais juste ça par passion ?

Je te dirais que c’est toujours un rêve pour un producteur de vivre de sa musique, donc oui je vais envoyer des mails aux labels en espérant une réponse positive !
Mais j’aime aussi partager mes sons gratuitement quelquefois parce que c’est avant tout un partage quoi, c’est mon oe
uvre, et faire plaisir au gens ou du moins les faire vibrer ça n’a pas de prix.

10489882_1435581870052767_8255206680878566146_n

En parlant de passion, aurait tu quelques conseils à donner en matière de production ? Logiciels que tu utilises ? Et surtout comment as tu appris ?

Honnêtement je suis pas arrivé pour donner des conseils en prod mais alors pas du tout, je fais mes petits sons, mais de la a donner des conseils je suis loin d’être un professionnel. Mais je dirais juste qu’il faut produire avec ses tripes.

J’utilise FL Studio pour tout ce qui est prod et Ableton pour mes mashups, edits tout ça !

Pour la production a part entière j’ai apprit tout seul, et avec l’entraide de très bon potes qui sont producteur aussi par passion, comme Artur Zocka, Alex Van Diel ou encore Elouen Vaax toute cette petite bande avec qui on faisait des heures de skypes pour se faire écouter nos derniers sons tout frais !

Niveau matos de mix on t’a vue en compagnie de Vincent Weber (Dj Résident Monkey Place Music) scratcher sur des Pioneer CDJ-800Mk2, pourrait-tu nous dire pourquoi avoir choisi ces platines la ? Et avec quelle table de mixage tu les couples ?

Vincent Weber ahah mon poto, mon fréro !
Pourquoi avoir choisit ça ? Ahaha une question de budget, j’aurais bien prit des CDJ 2000 nexus si j’avais eut les thunes ! Non sinon, elle ont un gros plateau, c’est agréable et c’est ce qui se rapproche le plus du très haut niveau de chez Pioneer !
Sinon elles sont reliées à une DJM 700, toujours de chez Pioneer, c’est le modèle juste en dessous de la DJM 800 bien connue, c’est très efficace comme matos.

Aurait-tu d’autre conseils à donner sur l’achat de matos ? Ou sur des techniques de mixes ? Ou de productions ?

Je suis pas vraiment fort niveau conseil car je me considère encore comme un apprenti quoi. Les techniques de mixes, tant que c’est propre et que ça sonne je pense qu’on peut absolument tout tenter, et niveau prod, je l’ai déjà dit plus haut, j’ai pas de leçon a donner, mais vraiment produisez avec votre coeur, du moins c’est que j’essaie de faire depuis mon petit niveau.

Je te laisse le mot de la fin pour nos lecteurs Jay, à toi de jouer.

Merci à Monkey Place Music de s’être intéressé à moi, merci à toi Lefeswan pour toutes ces questions.
Et SURTOUT merci à vous qui avez pris 5 petites minutes de votre vie pour vous intéresser à mon personnage, sans public nous ne sommes rien alors merci à vous tous et à Mardi!

« IN MUSIC I TRUST », JINS

10516699_1441333229477631_2242878877482421491_n

 

Propos recueillis par LèfeSwan pour Monkey Place Music.

Article sur le même sujet : Jay jins

Articles de musique électro qui pourraient vous interesser