[Critique] The Prodigy - The day is my enemy - 🎧Monkey Place Music🎧

[Critique] The Prodigy – The day is my enemy

[Critique] The Prodigy – The day is my enemy
[Critique] The Prodigy – The day is my enemy
5 (100%) 1 vote

prodigy

On l’attendait depuis longtemps celui-là, The Prodigy a su jouer avec nos nerfs jusqu’au bout avec un teasing agressif dévoilant ses tracks au fur et à mesure sur certaines radios puis les clips qui s’enchaînent sur youtube… Il faut dire que the Prodigy prend son temps pour sortir ses derniers albums puisque le dernier opus « Invaders must die » date de 2009 !

Pour rappel The Prodigy est un vieux de la vieille du monde de l’electro notamment du mouvement BigBeat/dubstep dont la réputation vient de ses albums aux sonorités presque expérimentales d’un opus à l’autre traduisant la prise de risque maximum. Qui n’a pas été dérouté par leur retour en 2004 avec l’album décrié « Always Outnumeberd, Never Outgunned » ? Il faut dire que The Prodigy n’hésite  pas à emprunter des délires d’autres styles de musique le tout, toujours dans des morceaux energiques.

The prodigy a commencé à se réconcilier avec sa communauté avec la sortie de son autre album en 2009, notamment avec le tube « Omen » qui réussi à puiser dans les fondements historiques du groupe tout en répondant à des codes modernes. Est-ce que c’est le cas pour « The Day is my enemy » ? La réponse est…oui !

Je vous entend déjà souffler mais si aviez suivi l’actu sur the prodigy vous avez pu voir et entendre les premiers extraits qui sont de véritables bombes, avec je cite :

.Nasty

.The Day is my enemy

.Wild Frontier (avec un sublime clip en stop motion)

Comme d’habitude avec the prodigy : déroutant, surprenant, entrainants… on découvre des nouveaux sont et c’est un véritable plaisir pour les oreilles, d’autant plus que ces morceaux sont incroyablement rythmés.

Qu’en est-il du reste de l’album ?  Presque un sans faute ! Les tracks « Rebel radio », « Ibiza », « Destroy » sont de petits bijoux. Vient ensuite des morceaux non chantées qui se dissimulent sur le reste de l’album comme Beyond the Deathray ou Rythm Bomb, Invisible Sun qui sont tout aussi excellents et inspirés. L’ensemble sonne comme un sans faute magistral !

Au final The Prodigy nous servent ici sans doute le meilleur album depuis Jilted generation, un trésor à posséder absolument dans sa médiathèque !

Notre note : 18/20

 


Pour une écoute gratuite de (presque tout) l’album sur itunes : https://itunes.apple.com/fr/album/the-day-is-my-enemy/id951064864

Le site officiel du groupe : The prodigy

Articles de musique électro qui pourraient vous interesser