[Critique] Jean-Michel Jarre : The Time Machine - 🎧Monkey Place Music🎧

[Critique] Jean-Michel Jarre : The Time Machine

[Critique] Jean-Michel Jarre : The Time Machine
[Critique] Jean-Michel Jarre : The Time Machine
5 (100%) 1 vote

jean michel jarre nouvel albumIl est de retour !

Le Jean-Michel Jarre nouveau est arrivé depuis quelques semaines maintenant et nous propose un opus collaboratif – ELECTRONICA 1 : The Time Machine (sortie le 16 octobre 2015).

Nouveau certes, mais quoi de neuf ?

Le vieux briscard de la musique synthé c’est entouré de quelques-unes des meilleures signatures de la nouvelle scène électro (Armin van Buuren, Fuck Buttons,Gesaffelstein ), de valeurs sûres (Moby, Air, M83, 3D). D’encore fringants dinosaures, icônes de la musique synthétique (Tangerine Dream) ou du Rock (Pete Townshend, Vince Clarke) côtoient Monsieur John Carpenter et Lang Lang, le pianiste classique virtuose chinois.

De ce panachage d’origines, d’approches musicales, de générations ressort un album forcément intéressant aux sonorités forcément diverses compte-tenu du brassage de Guests.

Un album tout public où chacun y trouvera son compte. Les plus jeunes découvriront les sonorités des synthés de leurs parents (ARP 2500 et 2600 notamment) sur la première piste (The Time Machine, les basses sur Automatic part.2 où les nappes de chœurs sur le début de Stardust). Les plus âgés seront sûrement surpris de la puissance et de la musicalité des petits jeunes (le Conquistador de Gesaffelstein ou le Stardust de Van Buuren).

Enfin, ne ratez pas le Continuous Mix – une dernière plage de 70 minutes (oui, Madame !) sur laquelle on retrouve toutes les signatures des participants.

L’intéressant dans ce concept c’est de repérer la signature musicale de chaque musicien et franchement c’est bluffant.

Alors, même s’il est dans l’air du temps de faire du neuf avec du vieux, même si cet album ne révolutionne pas la musique électro, en tout cas la démarche est à souligner, un peu comme un passage de témoin intergénérationnel.

Et çà c’est neuf dans l’électro !

Jean-Michel JARRE. Electronica 1 : The Time Machine. 16/20

Pour aller plus loin :

jean michel jarre

Articles de musique électro qui pourraient vous interesser